Le secret de Silverlight

Le secret de Silverlight

Le collier Silverlight existe dans ma tête depuis longtemps mais ce n’est que lorsque j’ai enfin trouvé les étoiles que je voulais que j’ai pu entamer sa fabrication. Je suis comme ça, quand j’ai une idée très précise, il m’est parfois difficile d’aller au bout parce que je ne veux pas faire de compromis et que mon idée est trop précise. Et puis parfois la chance s’en mêle et j’arrive exactement à ce que je veux.

Le nom et l’histoire de ce collier quant à eux sont arrivés dans un de ces moments magiques où la conscience se relâche, à mi-chemin entre la veille et le sommeil, c’est là que l’inspiration m’est soufflée délicatement. J’ai hésité à partager cette histoire et puis je me suis dit: “Mais Léa, c’est quoi ton but ? Apporter de la magie, du rêve. Raconter des histoires. Alors, raconte !”

Collier Silverlight - goutte Swarovski et étoile

Le secret de Silverlight

La chasseuse d’étoiles et l’esprit du lac

La lune nimbait la forêt d’un éclat d’argent et les chasseurs d’étoiles étaient en route. Silencieux, leurs chevelures sombres se fondant dans les ombres de la nuit, ils couraient, plus légers que l’air. Seuls les éclats d’étoiles ornant leurs têtes et leurs vêtements scintillaient par intermittence et révélaient leur présence. Lucioles d’ombres, soupirs de nuit, ils étaient les enfants de la forêt, ne faisaient qu’un avec les herbes et les arbres, avec leur mère la Terre et leur père le Ciel. Astréa courait avec les autres, le sourire aux lèvres, libre comme le vent qui fouettait ses joues brunes, légère. Les yeux perdus dans les nues, elle guettait, ainsi que tous ses semblables. Elle guettait le meilleur moment, celui où les étoiles, vaniteuses, feraient luire plus fort leur lumière afin de comparer leur éclat. Son arc battant dans son dos, elle se tenait prête, tous les sens en éveil.

Un scintillement au sol, entre les arbres attira soudain son attention. Curieuse, elle s’éloigna légèrement du clan pour aller voir de plus près. Les chasseurs d’étoiles étaient nomades, ils parcouraient la terre saison après saison afin que leurs chasses ne dépeuplent pas trop le ciel de nuit en un seul lieu. Comme tous bons chasseurs, ils avaient à cœur de maintenir l’équilibre de toutes choses et ne prenaient que le nécessaire à leur survie. De quoi marchander avec d’autres clans, pas davantage. Ils troquaient les étoiles attrapées contre des denrées et des vêtements. Le clan d’Astréa venait tout juste de s’installer dans cette région, c’était leur première chasse ici. La jeune fille ne connaissait pas encore les lieux et brûlait de découvrir la forêt. Contrairement à ses frères, elle ne gardait pas toujours les yeux levés et aimait à regarder autour d’elle. C’était sans doute pour cette raison qu’elle fut la seule à s’apercevoir qu’un lac merveilleux s’étendait dans une clairière à quelques pas de leur trajectoire de chasse.

Le secret de Silverlight
Crédit dessin au pastel: ma fille aînée ^^

Fascinée, elle s’approcha, ombre parmi les ombres, ses pieds nus glissant presque au-dessus du sol, dissimulée dans les replis de la nuit. Le lac devant elle étincelait aussi fort que le ciel. Elle s’agenouilla sur la rive, curieuse et émerveillée. L’immense étendue d’eau semblait contenir autant d’étoiles que la voûte céleste, scintillant d’une lumière argentée diffuse et presque surnaturelle. Astréa n’en croyait pas ses yeux. Les étoiles n’étaient pas seulement reflétées, elles semblaient prisonnières de l’onde, tombées des nues dans le lac. Tendant la main pour tenter d’en attraper une, la jeune femme recula soudain, effrayée. Un visage s’était dessiné en lieu et place de son propre reflet. La curiosité se montrant plus forte que la crainte, elle se pencha de nouveau pour vérifier cette étrange apparition. Les traits lumineux d’un jeune homme diaphane la contemplaient, son regard opalescent qui laissait transparaître une immense tristesse dévisageant Astréa. Plus fascinée désormais que craintive, elle s’approcha encore, tendant légèrement les doigts vers le reflet. Celui-ci imita son geste et leurs mains s’effleurèrent un instant à la lisière de l’eau.

   — Astréa !

Surprise, la jeune femme sursauta et se retourna vers la voix qui avait résonné derrière elle. Son frère aîné lui faisait signe de les rejoindre. Elle se leva prestement et tourna de nouveau son regard vers le lac, mais le visage avait disparu. Elle courut rejoindre son clan pour le début de la chasse, mais elle restait pensive, son esprit résolument tourné vers le jeune homme du lac et son butin fut bien maigre. Quand, épuisée, elle se laissa aller au sommeil, elle se promit de retourner à la clairière le lendemain soir.

Collier Silverlight - goutte Swarovski et étoile

Quand elle s’agenouilla au bord du lac la nuit suivante, elle n’avait pas peur, elle souhaitait même de tout son cœur que le jeune homme se montre à elle de nouveau. La nuit était douce et elle prit le temps d’emplir ses poumons de l’odeur de la forêt mêlée à celle de l’eau. Il flottait dans l’air un léger parfum acidulé qu’elle n’aurait pas su définir. Puis, tendant doucement la main, elle effleura l’eau des doigts, caressant au passage une étoile et confirmant sa pensée: celles-ci étaient aussi réelles que celles que son clan chassait dans le ciel. Au frémissement du lac sous sa peau répondit le visage attendu. Quand elle croisa de nouveau son regard mélancolique, elle ne put s’empêcher de lui sourire avec tendresse. Alors il s’évapora de nouveau. Astréa fronçait les sourcils, se demandant quel impair elle avait commis quand l’eau au centre du lac se mit à bouillonner, à tourbillonner pour finalement s’ouvrir sur une silhouette qui en émergeait lentement. Pâle comme la lune, ses cheveux argentés effleurant ses joues, le jeune homme apparut dans toute sa splendeur hyaline. Avec une lenteur comme seuls peuvent en montrer ceux que le temps n’atteint pas il s’avança vers Astréa, marchant sur le lac comme sur un tapis qui étouffait ses pas. Fascinée, la jeune fille le regarda bouger, détaillant l’évanescence de ses mouvements, la grâce éthérée qui émanait de lui. Elle eut deux certitudes en quelques secondes: ce jeune homme n’était pas humain, et sa vie ne serait plus jamais la même. Il lui semblait impossible de détacher son regard de la beauté froide et lointaine qui émanait de lui, mais ce fut pire encore quand ses yeux croisèrent les siens. Il lui sembla alors tomber dans un abîme, tant l’éclat gris qui la fixait était profond. Elle avait l’impression de voler, non, de nager dans un océan de solitude et d’attente infinie, et pour rien au monde elle n’aurait fait un pas en arrière. Quand il ne fut plus qu’à quelques centimètres d’elle et qu’il tendit la main, elle l’imita. Quand leurs paumes se touchèrent, elle fut frappée par leur dissemblance. Sa peau dorée comme le miel semblait si réelle contre celle du garçon blanche et cristalline. Il ébaucha alors un sourire timide qui réchauffa instantanément le cœur d’Astréa. Que ne serait-elle pas capable de faire maintenant pour ce sourire-là ?

— Bienvenue chez moi jeune chasseuse, je suis l’esprit du lac de Silverlight.

Sa voix était aussi légère qu’un souffle et claire comme une cloche de cristal. Il invita la jeune femme à s’asseoir tandis que lui même s’agenouillait sur l’eau tout au bord du lac.

— Je vois beaucoup d’interrogation dans tes yeux. Je te propose un jeu. Je réponds à une de tes questions et tu réponds à une des miennes et ainsi de suite, tu es d’accord ? Alors je commence: comment t’appelles-tu ?

— Astréa. Et toi ?

— Je n’ai pas de nom. Personne ne s’est donné la peine de m’en donner un. Je ne suis qu’un esprit des eaux parmi tant d’autres. À mon tour: que fais-tu par ici ?

— Je chasse avec mon clan. Je suis une chasseuse d’étoile. Que fais-tu dans ce lac ?

— Absolument rien, répondit-il dans un rire triste. Je suis le gardien de ce lieu magique, mais je suis seul et je ne sers pas à grand chose. Pourquoi chassez-vous les étoiles ?

— C’est notre gagne pain, nous les échangeons contre ce dont nous avons besoin pour vivre. Et toi ? Tu les chasses aussi, j’ai vu que le lac en renfermait beaucoup.

— Je les attrape pour me tenir compagnie. Je fais miroiter les eaux pour qu’elles s’y reflètent et, attirées par leur propre image, elles se laissent tomber et piéger dans le lac. Reviendras-tu à la prochaine nuit ?

— Oui.

Collier Silverlight - goutte Swarovski et étoile

Et il en fut ainsi, de nuit en nuit, d’éclats d’étoile en soupirs cristallins, la chasseuse d’étoile et l’esprit des eaux se retrouvaient, parlaient et tombaient éperdument amoureux.

La saison touchant à sa fin, le clan d’Astréa s’apprêtait à partir vers d’autres contrées. Résolue à les laisser s’en aller sans elle, la jeune chasseuse s’en ouvrit à celui qu’elle aimait.

— N’en fait rien ma douce Astréa. Tu dois partir avec eux, ils sont ta famille. Je ne peux rien t’offrir de plus que mon amour, je suis prisonnier de ce lac et je n’ai aucune existence physique. Que ferais-tu d’un esprit ? Un jour, tu m’oublieras, tu aimeras un homme de chair qui te donnera des enfants et je ne serais plus dans ta mémoire qu’une légende à leur raconter.

Comme les larmes débordaient sur les joues de la jeune fille, il se pencha vers elle, tendit la main pour cueillir l’eau salée qu’elle versait pour lui et approcha ses lèvres des siennes. Fermant les yeux, elle s’offrit toute entière à ce baiser. Ou plutôt, à cette promesse de baiser. Quand leurs lèvres se rencontrèrent, il n’y eu rien d’autre qu’un souffle glacé et lumineux, mais ils en furent emplis tous deux. Le vent chassait les nuages de la journée et les étoiles du lac répondaient à leurs sœurs du ciel, cliquetant dans le noir de la nuit, seules témoins d’un amour éthéré. Souffles et larmes mêlés, les deux aimants se regardaient, apprenant par cœur les traits de l’autre. L’esprit des eaux se pencha vers le lac, cueillant une étoile endormie et une goutte scintillante qui se cristallisa dans ses doigts. Il tira ensuite un fil de lune et y accrocha ses trésors avant de les attacher au cou d’Astréa. Il lui chuchota alors de sa voix claire et caressante:

— Connais-tu le véritable secret de Silverlight ? Son eau est enchantée.

— Elle exauce les vœux ?

— Non, elle vous connecte avec votre propre pouvoir. Tant que tu garderas ce collier autour du cou, tu n’oublieras rien de la magie qui pulse en toi, celle que je t’offre et celle qui était présente à ta naissance comme en chacun de vous. Tu es toi-même capable de réaliser tes vœux.

— Et si je ne souhaite rien d’autre qu’être avec toi ?

— Je ne suis déjà plus vraiment là ma douce, répondit-il en s’effaçant petit à petit, je n’étais que le gardien de ce secret. Tu le gardes avec toi désormais, à toi de le transmettre: la magie est déjà présente en chacun de vous, vous l’avez juste oublié. Toi, souviens-t’en.

Collier Silverlight - goutte Swarovski et étoile

Debout sur la rive, serrant entre ses doigts son collier d’astre et de cristal, le cœur prêt à  couler au fond du lac, Astréa regarda disparaître son amour et le lac cesser de scintiller. Une larme roula de sa joue jusqu’au sol et lorsqu’elle toucha la terre, la jeune fille s’ébroua. Elle tourna sur elle-même, désorientée. Que faisait-elle là, au bord de cette étendue d’eau ?  Pourquoi être venue ici ? Elle ne se le rappelait plus. Il était grand temps de rejoindre son clan. Elle fronça les sourcils, il lui semblait avoir oublié quelque chose de très important. Tout en marchant, elle caressait le collier autour de son cou, familier comme si elle l’avait toujours porté. Sentant doucement en elle s’éveiller une conscience perdue, elle sourit. La magie était partout, en elle, en eux, dans les arbres, dans la terre, dans l’eau, dans les yeux des enfants, dans l’air qu’elle respirait, elle la sentait s’épanouir autour d’elle. Joyeuse, son pas se fit léger. Dans un recoin de son esprit naissait une légende qu’elle avait hâte de raconter le soir à la veillée du clan.

Il était une fois une chasseuse d’étoile et un esprit des eaux…

Découvrez l'histoire du secret de Silverlight et le collier qui l'accompagne Cliquez pour tweeter

Le collier Silverlight est un collier double rang. La première chaîne fait environ 40 cm et la deuxième 52 cm, elles sont en acier inoxydable, ainsi que les anneaux et fermoirs. La goutte irisée est un cristal Swarovski et l’étoile est en quartz druzy et métal argenté.

J’aime de plus en plus l’idée de créer des pièces uniques et des petites séries, j’aime que chacune de mes créations soit destinée à une seule personne. Pour cette raison, le collier Silverlight sera fabriqué à la commande, pour que je puisse créer uniquement pour vous en y mettant un brin de magie personnalisée ^^.

Comptez donc un délai de fabrication d’1 à 2 semaines avant envoi. Je ne prends que 4 commandes seulement pour le moment avant le retour en stock de mes petites étoiles chéries.

Vous trouverez aussi dans la boutique les boucles d’oreilles assorties au collier avec une goutte Swarovski au bout d’une chaîne de 4 cm en acier inoxydable. Elles sont fabriquées elles aussi sur commande, disponibles seules ou en parure avec le collier (avec une petite réduction dans ce dernier cas).

Collier Silverlight - goutte Swarovski et étoile

J’espère que cette nouveauté et son histoire vous ont fait rêver. N’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest pour la retrouver quand vous le souhaitez.

Le collier Silverlight et son histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.