L’hiver… Le silence au-dehors…

Le silence… Blanc et cotonneux. Quand le petit matin joue à être encore la nuit, quand nous sommes seuls au monde. Quand l’épais manteau blanc crisse sous nos pas. Les premiers… Comme des pionniers dans cette immensité. La neige qui recouvre tout comme un tapis scintillant et qui étouffe les bruits. Le silence… Comme si l’air était immobile, le temps figé…

Et puis le soleil qui se lève et le souffle de la terre qui monte doucement, bancs de brume aux allures de mystère. Les fées pourraient s’y cacher.
Le froid mordant, comme le baiser d’une reine glacée. Le froid qui entre dans mes poumons et nettoie tout, me laissant toute neuve à l’intérieur. Le froid me calme, apaise mon esprit. Je ralentis, comme l’air, comme le temps.
Le soir tombe vite et laisse derrière lui un plafond d’étoiles dont l’éclat est incisif. Et puis leur répondent sur la Terre des lumières de fêtes, partout, transformant la ville en féerie. Mes yeux ont oublié quelques instants que je suis une adulte. Ils s’ouvrent grands et mon sourire les suit, s’attarde… C’est vrai, c’est bientôt Noël…
Rentrer chez moi, rêver de sentir une tasse chaude entre mes mains et d’entendre crépiter le feu. Sortir une couverture ou deux, un gros pull et se lover dans l’hiver moelleux…
Ralentir encore quelques instants… Et regarder descendre du ciel en dansant quelques flocons…

Et demain nous sommes le 21 décembre, et ce sera l’hiver officiellement… Je vous donne rendez-vous ?

Pour ne rien rater de l’actualité du blog inscrivez-vous à la Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.