Mon organisation avec Pomodoro et Bullet Journal

Je vous en ai parlé ici, depuis la rentrée j’ai décidé de m’organiser plus et mieux, afin d’être plus productive et de cesser de m’éparpiller.
Au cours du Summer Camp, j’ai découvert la méthode Pomodoro qui consiste à fractionner son temps de travail en tranches de 25 minutes (minuteur à l’appui) entrecoupées de pauses de 5 minutes.
Cette technique permet de ne se concentrer que sur une seule tâche à la fois et, pour ma part, de ne pas se laisser distraire (Instagram et Facebook, c’est à vous que je parle).

J’ai voulu en savoir plus et en cherchant je suis tombée sur le magnifique blog EllyBeth et sur son article sur cette méthode. Elle a fini de me convaincre et comme son blog est très agréable j’ai poursuivi ma visite. Et je suis arrivée sur son article sur le Bullet JournalRévélation ! Une méthode souple et adaptable qui remplacerais mes to-do list volantes et mes post-it !
Cela fait 2 semaines que j’utilise ces deux techniques conjointement, avec aussi mon Filofax pour la partie agenda, et je suis ravie ! Mes habitudes ont vraiment changées (au point de m’entendre penser “est-ce que j’ai le temps pour un dernier pomodoro avant la sortie de l’école ?”) et je suis clairement plus efficace. Oserais-je vous avouer que sans cela je n’aurai peut-être pas été prête à temps pour la pochette d’automne ?
Je vous encourage vraiment à aller lire l’article d’EllyBeth pour en savoir plus.


Et vous ?
Vous connaissiez ces techniques ? Vous utilisez quelle méthode ou objet pour être organisé ?


Psst: N’oubliez pas de jouer pour gagner la pochette d’automne de Blanche-Neige.

Pour ne rien rater de l’actualité du blog inscrivez-vous à la Newsletter

4 Commentaires sur “Mon organisation avec Pomodoro et Bullet Journal

  1. cindy says:

    je ne connais pas du tout, je file voir de quoi ça parle

    ici j’ai une appli wunderlist, dessus je me note tout ce que j’aimerais faire et j’essaye de m’y tenir, et quand une grosse tache est accomplie, je m’en rajoute une nouvelle
    j’avance pas vite (mon gros projet est de remettre la maison en état) mais je m’y tient

  2. Gazouillis et cie says:

    Coucou léa, alors voici mon verdict 🙂

    Après un démarrage laborieux, dû à une “gourmandise” extrême de ma part, j’ai enfin trouvé le rythme de croisière adapté et réaliste.

    J’avais juste oublié que mes journées étaient les mêmes que pour tout le monde… à savoir, composées de 24 heures non négociables, Promodoro ou pas 🙂
    Bref, en le personnalisant à mes besoins propres et réels, je n’y trouve que des avantages.

    Du coup, il me semble que je procrastine beaucoup moins, et ça j’adore!

    • Léa says:

      J’ai démarré pareil, en étant trop exigeante. Mais comme toi, après adaptation à mon rythme de vie et mes contraintes, ça marche d’enfer ! Contente que ce soit aussi le cas pour toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.